Sécurité

L’équipement pour la sécurité au travail

En France le code du travail impose à l’employeur qu’il prenne les mesures nécessaires afin d’assurer la sécurité et la protection de ses employés. Les équipements de protection individuelle (EPI) sont utilisés ou bien portés par les travailleurs afin de les protéger des risques liés aux tâches qu’ils accomplissent sur leur lieux de travail. Le port d’un EPI est obligatoire lorsque les moyens techniques de protection mis en place collectivement ne suffisent pas à limiter les risques.

Plusieurs catégories d’EPI disponibles

Les normes classifient les EPI en 3 catégories :

  • Catégorie I (risques faibles): Cette catégorie comporte des EPI pour des risques minimes et facilement identifiable par l’utilisateur lui-même. Les gants ou les lunettes de soleil font partie de cette catégorie.
  • Catégorie II (risques moyens) : On y trouve les EPI qui protègent des agressions plus importantes, voir dangereuses. Elles ont vocation à protéger contre les chocs susceptibles d’affecter les parties vitales du corps et d’occasionner des lésions irréversibles. On trouve dans cette catégorie les casques anti-bruit, les casques de sécurité, les chaussures de sécurité…
  • Catégorie III (risques importants) : Cette catégorie comprend tous les équipements pour protéger des dangers mortels ou des dommages graves, irréversibles, et pour lesquels l’utilisateur ne pourra pas détecter à temps l’effet direct du risque. On y trouve par exemple les masques de protection respiratoire intégrale, les harnais anti-chutes, les combinaisons de protection chimique…

Différents types d’équipements de protection individuelle

Les EPI se déclinent en un large éventail d’équipements adaptés à toutes sortes de situations. Les équipements de protection individuelle vont des lunettes de protection, aux chaussures de sécurité, en passant par les casques avec masque de protection respiratoire intégré, les gants, les vêtements de protection, bouchons d’oreille, les harnais, les ceintures de maintien lombaire…

Les EPI visent à réduire au maximum les effets chimiques, physiques ou biologiques qui pourraient être néfastes pour la santé. Même s’ils ne peuvent éliminer le danger, ils permettent de réduire considérablement les risques de blessures. Ils doivent être adaptés aux conditions de travail. Par exemple, les protections auditives réduisent l’impact du bruit, mais seulement si elle conviennent au type de bruit en cause. Cependant elles ne suppriment pas complètement le bruit.

Les EPI protègent les personnes accomplissant un métier à risques. Notamment lorsqu’il entraîne une exposition à un élément d’origine chimique ou biologique, ou en cas par exemple d’électrocution ou bien encore à un risque d’écrasement. Les situations sont multiples mais les équipements disponibles sont nombreux.

Des équipements de protection individuelle de pointe

Le secteur des innovations technologiques s’est emparé des EPI afin de toujours mieux protéger leurs utilisateurs. Les matériaux sont plus solides et plus faciles à porter.

Par exemple, les casques, ou les chaussures de sécurité utilisent la technique des matériaux respirant pour un bien meilleur confort de l’utilisateur.

Le travail c’est la santé, se protéger c’est la conserver. Par conséquent, les EPI sont indispensables pour les activités professionnelles à risques.