Sécurité

La sécurité au travail, l’affaire de tous

Avoir un emploi ne signifie pas seulement être rémunéré en échange de services rendus: c’est aussi avoir accès à des droits. Une partie de ces derniers est relative à la sécurité dans le cadre de votre activité professionnelle.

Le rôle de l’employeur

Votre directeur a certains devoirs en matière de sécurité et d’hygiène. Son rôle prend effet en amont, avec la mise en place d’un cadre de travail optimal minimisant les risques pour la santé, répondant à certains critères. Il doit aussi fournir un travail de prévention, visant à limiter au maximum la pénibilité de vos conditions. Des formations mettant en relation les employés avec des intervenants spécialisés peuvent aussi aider en ce sens. En aval, votre employeur a certaines obligations, telles que s’assurer que vos équipements, vos horaires ou vos moyens soient les plus adaptés. Parmi ces aménagements et dans le cadre des travaux les plus physiques, les chaussures de sécurité occupent une place primordiale. Ces dernières font partie de la liste du matériel obligatoire prescrit par votre employeur quand la situation l’impose.

Le rôle de l’employé

Si vous êtes salarié, votre responsabilité n’en est pas moindre. Pour assurer le bon fonctionnement de l’entreprise, il faut faire confiance à votre employeur et avoir pleinement conscience que les mesures prises le sont pour votre sécurité. Prenons par exemple un domaine ou la sécurité n’est pas négligeable: la cuisine. Il n’est pas rare dans ces activités de renverser des liquides chauds, casser du verre, faire tomber des couteaux… Il serait donc déraisonnable dans ces conditions de ne pas prendre en compte les instructions relatives à la sécurité. Les chaussures de cuisines, bien que peu attrayantes, répondent aux normes de résistance aux conditions extrêmes du milieu gastronomique, le tout à un prix abordable. C’est avec ce genre d’équipement que vous contribuez à renforcer la sécurité dans le monde du travail.

Ainsi à travers l’exemple des chaussures de sécurité, il est possible d’affirmer que la sécurité au travail est accessible à toutes et à tous, sous réserve de respecter les recommandations de l’employeur.