Conduits de cheminées : Qualité Rime avec Sécurité

Bien qu’il existe de nombreux moyens pour se chauffer, la méthode traditionnelle persiste encore jusqu’à présent, c’est-à-dire l’utilisation d’une cheminée. Jouant le rôle de chauffage central pour la maison, la cheminée reste élégante et efficace. Utilisant le bois comme principale combustion, la cheminée a besoin d’évacuer le gaz et les fumées grâce à un conduit en dehors du foyer.

Le conduit de cheminée, un élément indispensable

Pour mieux évacuer les gaz et particules issus de la combustion du bois, la cheminée devra disposer d’un conduit à installer et à entretenir. Jouant un rôle important pour la maison, ce conduit nécessite une attention particulière de la part de l’utilisation. Que ce soit pour une cheminée à poêle ou foyer, le conduit doit se raccorder avec l’appareil choisi afin d’être efficace. Ainsi, le conduit de cheminée doit impérativement remplir certains critères comme le fait d’être constant. Étant donné que l’élargissement, le rétrécissement ou l’apparition d’une quelconque perturbation peut bloquer le gaz, il faut réduire la présence de coudes ou encore de sections horizontales. De plus, il est déconseillé de construire un conduit large ou grand, si l’on veut éviter la condensation.

Les matières d’un conduit de cheminée

Selon la structure de la maison, le conduit peut être conçu avec différentes matières :

  • un conduit métallique : pour ce type de conduit, il existe la simple paroi ou la double peau ;
  • un conduit maçonné : le conduit est dit « maçonné » lorsqu’il a été fabriqué avec du béton pouzzolane, de la terre cuite ou de la céramique.

Comment installer un conduit pour cheminée ?

Afin de bien fonctionner, le trajet de la fumée devra être le plus direct possible. La direction verticale du conduit est recommandée pour que le gaz puisse s’échapper facilement sans contrainte. Pour ce faire, il suffit de procéder au dévoiement du conduit.

Le tubage

Mis à part le fait d’effectuer un dévoiement, le tubage reste un moyen d’améliorer le fonctionnement de la cheminée et de protéger l’infrastructure. Il s’agit de mettre en place un tube qui servira à recouvrir l’ensemble du conduit. Ce dernier sert à réduire les bistres ou les risques de corrosion subis par le conduit dû à l’action de la fumée. Le tubage est également utile parce qu’il réduit le travail de ramonage à effectuer sur les parois. Les résidus de goudron ne vont pas s’accumuler sur la paroi, mais la suie persistera, comme toujours. Par conséquent, on ne doit pas oublier le ramonage de la cheminée chaque année avec un professionnel.

La qualité du conduit de cheminée est aussi très importante, nous vous recommandons d’opter pour des produits haut de gammes, la corrosion pouvant sérieusement alterer le chemin d’évacuation des fumées, et mettre à risque votre habitation.

Rendez vous sur https://chemineeo.fr/conduit-de-cheminee/ pour découvrir des conduits robustes et fiables dans le temps.